Spooky Kitchen par Sandy Skoglund, Smith College. Museum of Art

Sandy Skoglund
par Sandy Skoglund, Smith College. Museum of Art

Sandy Skoglund (b. 1946) has been in the forefront of contemporary art in the United States and abroad for nearly two decades, bridging the boundaries between sculpture, installation art, and photography. Skoglund has consistently delighted and astonished audiences with witty, puzzling, and intriguing room-sized environments, sometimes peopled with models or mannequins and often filled with animal sculptures, which also appear in her photographs and prints. This book, which accompanies a touring exhibition, is the first retrospective examination of her work.Setting the artist’s work in context are an interview with Skoglund by art historian Robert Rosenblum and three essays: on her photographs by critic Carol Squiers; on her prints by Ann H. Sievers, associate curator of prints, drawings, and photographs at Smith College Museum of Art, Northampton, Massachusetts; and on her installations by Linda Muehlig, associate curator of painting and sculpture, also at Smith.The exhibition will openat the museum at Smith College — which is Skoglund’s alma mater — in March 1998 and travel to Cincinnati and Toledo, Ohio; Columbia, South Carolina; and Jacksonville, Florida, over the next two years. Included in this book are several works of art created especially for the exhibition.

Je brille mais ne brûle point
par Elle Casey

ELLE CASEY présente : Je brille mais ne brûle point, l’édition française du roman Shine Not Burn, meilleure vente du NEW YORK TIMES. 

C’EST ARRIVÉ À LAS VEGAS. Je ne peux pas être tenue pour responsable. Ce qui se passe à Vegas est censé y rester, non ? Non ? Ouais. Pas vraiment.

Andie est à quelques jours de se passer la corde au cou, mais il y a juste un tout petit problème. Apparemment, elle est déjà mariée. Ou quelqu’un qui porte son nom s’est marié à un gars de l’Oregon, et le palais de justice ne veut pas lui délivrer une licence de mariage jusqu’à ce que tout cela soit éclairci. Patauger dans la bouse de vache au son de musiques country pour rencontrer un homme qui ne se déplace qu’à dos de cheval est loin d’être l’idée qu’elle se fait d’un bon moment, mais si elle veut se marier, devenir associée au sein du cabinet où elle travaille, et avoir deux enfants et demi avant d’atteindre ses trente-cinq ans, il lui faut aller au bout de cette pagaille et l’arranger rapidement… avant que son fiancé le découvre et que tout ce pour quoi elle avait travaillé se transforme en cendres.

**Romance contemporaine. Contient des scènes inappropriées pour le jeune public.**

COMMENTAIRES DES LECTEURS DE JE BRILLE MAIS NE BRULE POINT

“C’est un roman plein d’humour, à la fois léger, tendre et très sexy ! On rit beaucoup et on s’attache rapidement aux personnages… Bref, j’ai passé un excellent moment avec ce roman. Mack et Andie nous entraînent dans leur folle histoire, et avec eux on rit, on voyage, on sourit, on pleure, on s’émeut, notre cœur bat, mais surtout on finit par refermer le livre avec un joli sourire aux lèvres.” ~ thereadinglistofninie.com

Je viens de le lire en une traite ! A ne pas rater! nb: je ne pensais pas qu’un cow boy pouvait être aussi sexy. ~ Morpheus, amazon.fr

“J’ai vraiment beaucoup ri et même parfois éclaté de rire à voix haute, ce qui ne m’arrive pas tous les jours en lisant. L’histoire d’amour est jolie, fraîche, bien menée. Les personnages sont plaisants…Quant à la fin, elle m’a émue et, franchement, je me suis régalée à lire ce livre. ~ VKB, amazon.fr

Un vrai bonheur…C’est bien mené avec de l’action et des rebondissements. J’ai eu du mal à le lâcher pour dormir…J’ai vibré au rythme des rencontres entre Andie et Mack. Mon cœur s’affolait puis s’arrêtait net… C’est éprouvant et émouvant à lire. C’est une belle histoire d’amour avec des émotions fortes, des scènes sensuelles et de l’humour. A lire ! Et j’ai une forte envie de découvrir le tome 2 avec le petit frère de Mack, Ian et la copine d’Andie, Candice…” ~ gamin 16, amazon.fr

A mourir de rire !!!! Un grand moment de bonheur, j’ai adoré, c’est surprenant pour les autres quand vous êtes en train de lire tranquillement et que d’un coup les fous rires ne vous lâchent plus. Surtout si vous voulez vous éclater n’hésitez pas, devrait être considéré comme un anti tristesse …”
~ Margot K, amazon.fr


Unpredictable Love
par Jean C. Joachim

Uh oh. Amber signed her sister’s name on a pen pal letter to a Marine. As usual, Jory Walker was stuck fixing her sister’s little white lie.  

 When letters poured in from SSGT Trent Stevens in Afghanistan, Jory had no choice but to correspond. Sure he’d be drooling over Amber’s bikini photo, thinking it was Jory. Since they’d never meet, what harm could it do if she sent him a few letters?

 Would her charade boomerang replacing happiness with pain? What started off as an innocent ruse, morphed into a monstrous web of deceit. Maybe unpredictable love was destined to break her heart.  


Canada : Images D’une Société Post/nationale
par Nordic Association for Canadian Studies. International Conference, Mark Shackleton, Katri Suhonen

Has Canada moved beyond the nation state into the world of the post-national? To what extent have fixed notions of Canadian nationhood been replaced by a more global, decentralized sense of identification? Is nationhood (or post-nationhood) best expressed by statelessness and exile or by belonging? Or can Canadian national identity in fact fruitfully coexist with the post-national consciousness? These are some of the issues covered by this volume, issues seen from a range of perspectives – literary, cultural, political and economic. In the literary sphere the national/post-national debate is explored both through canonical writers, such as L. M. Montgomery, Stephen Leacock, and Marie-Claire Blais, and through recent First Nations, Asian-Canadian, African-Canadian, Ukrainian-Canadian and Quebec writing. The political and economic range is equally diverse, covering such topics as immigration policy, multiculturalism, Canadian-American relations, tourist imaginings of the Canadian North, the Canadian city, and Quebec nationalism. The book brings together 27 original articles from international scholars and creative writers, offering both European and Canadian perspectives. Six articles in French focus specifically on the francophone sphere.

Mémoire de guerre et construction de la paix
par Serge Jaumain, Eric Remacle

C’est au XXe siècle que les guerres ont le plus endeuillé l’humanité. Qu’elles soient de destruction massive, de décolonisation ou génocidaires, elles ont touché de plein fouet les populations civiles, remodelant des sociétés entières. Lorsqu’elles se disaient interventions chirurgicales, humanitaires ou anti-terroristes, elles n’en suscitaient pas moins nombre de questionnements sur leur légitimité.
Le Canada et l’Europe, notamment la Belgique, ont souvent été acteurs et/ou victimes des conflits de ce siècle. Tant les sociétés civiles que les dirigeants politiques tentèrent d’en tirer les enseignements pour construire une paix durable, promouvoir le désarmement et créer des institutions internationales aptes à prévenir les conflits.
La mémoire des guerres et la construction de la paix s’avèrent, en effet, intrinsèquement liées dans les expériences de nos peuples, l’histoire des mentalités et les options politiques de nos gouvernements.
Pour explorer ce thème, l’approche comparative et l’interdisciplinarité sont apparues méthodologiquement fructueuses au Centre d’études canadiennes et au Pôle Bernheim d’études sur la paix et la citoyenneté de l’Université libre de Bruxelles, qui ont coordonné ce projet rassemblant des experts européens, canadiens et américains.

Catégorie